COIBA ISLAND (PA)

Par : Marie Sido | 5 Jan 2016

Après avoir passé 2 nuits et une journée à Panama City il était temps de quitter la ville pour retrouver un peu de nature. Direction donc Santa Catalina pour tenter de passer une nuit sur l’île de Coiba connue aussi pour être la petite soeur de l’île Galapagos équatorienne pour sa diversité animale et végétale.

Pour se rendre sur l’île de Coiba depuis Santa-Catalina, il faut prendre un bateau en mode excursion “bateau + snorkling” avec un groupe et ensuite regarder directement sur place s’il est possible d’y passer la nuit en fonction de l’occupation sur l’île. En général, l’île est assez déserte et moyennant 30$ et une bouteille de vin il est toujours possible de trouver un lit pour la nuit ! L’aventure Coiba peut ensuite commencer !

2015-06-20-Coiba-58

1/ BIENVENUE SUR L’ILE DE COIBA

L’ile de Coiba est vraiment magnifique et pleine de ressources. Dormir sur place fut une expérience magique pour moi et ces deux jours sur l’île resteront à jamais gravés dans ma mémoire.

La plage principale de l’île est assez grande et agréable. Côté hébergement les bungalows proposent des dortoirs de 6 lits très confortables. Pour ma part j’ai eu la chance d’avoir une chambre seule et donc également le choix du lit ! Côté électricité, les gardiens de l’île ont superbement aménagé un groupe électrogène qui est branché de 22h à 6h du matin. Et le luxe en plus c’est qu’il y a même l’air conditionné ! Alors que demander de plus ?

2015-06-20-Coiba-07
2015-06-20-Coiba-06

2/ SA VEGETATION

Afin de pouvoir profiter au mieux des ressources offertes par cette île unique dans son genre, j’ai pu bénéficier d’un guide local du nom de Marcus qui à l’aide de sa machette m’a offert un chemin à travers l’île.

C’est ainsi que j’ai pu découvrir avec joie la végétation très dense et diversifiée de cette île.

Un treck est en fait prévu pour traverser l’île de part en part. Et une fois arrivée de l’autre côté de l’île le spectacle est magnifique. Les arbres qu’on y retrouve sont des plus surprenants !

3/ SES ANIMAUX

Mais l’île est surtout connue pour ses animaux plus incroyables les uns que les autres. J’ai eu la chance de découvrir des espèces que je n’avais encore jamais croisées et les voir dans leur espace naturel était encore plus inespéré !

L’animal le plus connu de l’île n’est autre que “Tito” le crocodile. D’après les locaux il serait venu sur l’île il y a quelques années en arrière et n’en serait jamais reparti. Une petite barrière le sépare des habitations. Il s’apparenterait donc à un crocodile apprivoisé mais mieux vaut s’en méfier quand même on ne sait jamais !

Les rois de l’île restent cependant les singes et les gorilles. Les singes sont assez curieux de nature et il n’est pas rare d’en croiser en fin de journée près des habitations. Pour ce qui est des gorilles il faut se lever aux aurores (comptez un départ à 6h du matin) pour avoir la chance d’en apercevoir durant le treck qui traverse l’ile. C’est un peu effrayant de les entendre crier mais ils sont tellement hauts dans les arbres qu’il y a très peu de risque de croiser le regard de l’un d’eux bien heureusement ! Ce fut tout de même fascinant de croiser leur chemin !

Les lézards ne sont pas en reste non plus quant à eux ! Leur couleur verte presque fluo m’a d’ailleurs captivée !

Les oiseaux et insectes sont également très présents et il est possible d’observer de beaux spécimens en matinée. Un vrai régal pour la photographe que je suis !

Cerise sur le gâteau, sur le chemin du retour les dauphins ont également fait partie du voyage. Décidément cette partie du globe est vraiment pleine de surprises.

3/ SES GARDIENS

Mais cette île ne serait pas préservée et accessible comme elle l’est aujourd’hui si des hommes ne veillaient pas sur elle. J’ai eu la chance de rencontrer deux d’entre eux : Marcus et Alex. Grâce à eux j’ai pu traverser cette jungle un poil hostile pour les gens de la ville comme nous. Je ne les remercierai jamais assez pour ça ! Gracias para todos mis amigos !!

Me rendre sur cette île presque déserte fut pour moi une expérience que je n’oublierai jamais !! Je me sens chanceuse d’avoir pu partager ces quelques 24h en compagnie de ses résidents. Je recommande donc à tous ceux, avides d’aventures d’y passer la nuit !!

Partager
  • Ecrire un commentaire

    Commentaires récents

    • Karen 4 années ago

      Bah alors t’as pas ramené de tortues géantes pour tenir compagnie à Fedex .. ? ;)

    • Carole Sassower 2 années ago

      Bonjour
      Tes photos sont magnifiques !
      Comment tu as pu organiser le logement sur Coiba? Directement sur place ?
      Nous souhaiterions y dormir une nuit avec nos enfants en février… Faut-il emmener des vivres ?
      Merci d’avance
      Carole

    • Marie Sido 2 années ago

      Bonjour Carole et merci beaucoup pour ton message =) Concernant le logement sur Coiba, il faut effectivement regarder directement sur place. J’ai effectué un tour à la journée organisé par mon hostel sur Santa Catalina et ils m’avaient dit de voir avec les gardiens de l’ile lors du repas du midi prévu sur l’ile de Coiba s’il était possible de loger sur place le soir même. De souvenirs j’avais payé 20$ pour la nuit en 2015. Ce qui est bien apprécié également c’est d’amener une petite bouteille pour les gardiens que nous avons bu ensemble et m’a permis de partager des moments et des discussions avec les gardiens juste mémorables – tout en espagnol par contre ! Pour ce qui de la nourriture oui je vous conseille également d’emmener des vivres car il n’y a aucune restauration de prévu sur place. N’hésite pas si tu as d’autres questions je serais ravie d’y répondre ! Bon voyage en famille =) Marie