HUARAZ – CAPITALE DE L’AMITIE (PE)

Par : Marie Sido | 27 Mar 2016

Bienvenue à Huaraz, capitale internationale de l’amitié, qui se situe au coeur de la cordillère blanche péruvienne ! Cette ville d’altitude culmine à 3090m d’altitude et réserve bien des surprises. Après le Panama, j’ai donc eu la chance de découvrir cet endroit hors du commun à mon plus grand plaisir !

Huaraz et ses multiples randonnées d’altitude, restent d’ailleurs pour moi une de mes étapes coup de coeur de mon voyage au tour du monde. L’oxygène s’y fait rare, mais les paysages sont vraiment incroyables !! Je vous invite donc aujourd’hui à découvrir cette fameuse ville de HUARAZ ! Suivez le guide !

Cette ville se localise dans la partie centrale de la Cordillère des Andes péruvienne (400 km de Lima par route). C’est la Cordillera Blanca et la Cordillera Negra (« Cordillère Noire »), chaînes de montagnes imposantes qui forment cette vallée et offre ainsi des paysages grandioses et propose de nombreuses possibilités de randonnées pédestres plus ou moins sportives.

Ses maisons sont très atypiques et il n’est pas rare de voir du linge sécher sur les terrasses des toits des habitations. C’est d’ailleurs magique de voir son linge mouillé sécher aussi vite, l’air y étant tellement sec et le soleil durant ces mois de juillet toujours au rendez-vous.

Monter les escaliers n’est pas chose facile du fait du peu d’oxygène à cette altitude. Mais la vue y est tellement magnifique depuis ces toits. Voir des monts culminants à plus de 5000 m d’altitude est vraiment magique.

Pour rejoindre le centre ville il suffit de descendre les petites ruelles escarpées de la ville. On se serait presque cru à Lausanne dans ces espaces montants et descendants !

Le centre ville est quant à lui un espace plein de vie où locaux et touristes se mêlent. Outre l’auberge de jeunesse que je recommande (Alpes Huaraz), n’espérez pas parler anglais. En effet, l’espagnol sera votre meilleur allié pour éviter de se faire entourlouper par les taxis. Les “collectivos” restent une valeur sure pour se déplacer à moindre coût et au bon prix.

Les habitants sont un peu plus sur réservés que du côté de Lima qui est bien plus touristique. Les prendre en photo ne fut pas chose facile mais c’est compréhensible.

Cette ville réserve donc bien des secrets qui vous faudra trouver. Comptez une bonne journée d’acclimatation pour l’altitude avant de prendre la route pour grimper plus en hauteur. Pour ma part je n’ai eu qu’une nuit pour m’y faire et ce ne fut pas chose aisée !

Ecrire un commentaire